Denis Chapoullié

Rue Denis Chapoullié by the way

Category: Architecture

Le vitrail de l’Opéra

A la demande de Paul Andreu, l’architecte du projet, je réalise en 2006 une maquette de vitrail pour les salons du Théâtre National de Chine, la grande salle dite de l’Opéra de Pékin.

Un mur de verre d’une dizaine de mètres de long sur une hauteur de 2,5 mètres. Verre, gravé, et enchâssant en transparence les images que j’ai récoltées sur le chantier au cours des années passées, un vitrail moderne, en forme d’ode au travail des ouvriers bâtisseurs.

Mais, triplement hélas le Grand Krik nous croque as usual, pour des raisons de coûts, ainsi que de circonstances politique, ce projet de vitrail ne verra finalement pas le jour.

4 versions pour mieux envahir l’écran.
1 vitrail opéra

2 vitrail opéra

3 vitrail opéra

4 vitrail opéra

 

Chicago Blues Three

Walk  on the bridge. Dancing day et night cabs. Boogie-woogie, tambours métalliques de rames, caisses claires d’aluminium, congas de ferrite, pistons de rivets, maracas de rouille, tremblements de croix de ferraille, écho des montagnes d’acier. Ride my guitar over the bridge.

Boom, boom, boom…

Walk, walk, walk…

Talk talk talk…

1-Walking on the bridge

3 bis- Boogie

4-RiverSide

5-Métal Bridge

6-My guitar

2-Cab

And talk that talk

And walk that walk

Walk the walk, baby

And talk that talk

Hmm, hmm, hmm, hoo, hoo, hoo

Hook, Hook, Hook, John, John, John Lee c’est toi qui m’a ouvert les bras du Blues, Hooker sous ton chapeau, les semelles de tes chaussures vernies battent le boogie des roues d’acier.

Depuis, dans les bars de Chic, la bière continuent de couler, mais plutôt sagement dorénavant, bizarrement les guitares de s’accrocher aux murs, mais les riffs de tes neveux, enfants, frères, soeurs, amis, partisans … de continuer à pulser.

Boogie-woogie, man.

Always, always, always.

Boom, boom, boom.

.

.

( Ici, derrière sa 335, The Kinsey Report, au Buddy Guy’s Legends . 2009.)

.

.

.

Chicago Blues Two

On raconte que le Diable a offert à Robert Johnson de savoir faire pleurer le blues de sa guitare comme personne, en échange de sa vie, au carrefour de la 49 et la 61 à la sortie de Clarcksdale.  Crossroads. J’y étais. Je vous raconterai.

Puis il écrit « Home Sweet Home Chicago », et depuis les 49, les 61, ainsi que toutes les autres mènent à Chicago.

1-Chicago Ghosts

2-Le Mur de Muddy

3-Taxi Blues

4-Les Dents des Aiguilles

5-Lespaul

Un film noir, plein de blues, de jazz, d’histoires de cinéma, de rêves d’architectes, de Lespaul demi-caisse 335, de Strato, d’enfants du Mississippi, de reprises de cuivres, de déhanchements de trombones, de plaintes de pédales wah-wah, de fièvre Princière, de Reines et de soul. De Muddy, de BB, et de nombreux King.

Dorénavant on peut y voir beaucoup de guitares signées sur les murs des bars, sans savoir si elles n’ont jamais été touchées par ces rois, mais les métros continuent de taper leurs booggie-woogie , la ferraille de rouiller magnifiquement au milieu des châteaux forts modernes.

 Home Sweet Home Chicago.

 

China Op ou le Chaos Magnifique

Quand le labeur est théâtre, le chaos magnifique, l’architectonique des rêves inscrit dans le squelette du bâtiment en devenir, dans la chorégraphie du travail.

Idéogramme, échaffaudage

A chaque fois que, spectateur, je photographiais ce chantier, ces hommes, je me demandais comment leur rendre la pareille, rendre grâce à ce ballet, cette grâce qu’ils ne soupçonnaient pas dans la rudesse de leurs tâches, grâce que je recevais comme un présent.

K2, Structures

La seule réponse était d’accrocher ces images sur leurs grues, j’ai failli y arriver….

Cages et Jéricho

Beijing 2001-2005. Construction du Grand Théâtre National de Chine. Chine

Paul Andreu architecte.

Constructivisme

Paysages…

Image

De Chicago à Beijing, du 20ème au 21ème, mailles de calculs, fièvres de cathédrales, fournaises d’architectes, et pour finir, paysages.

Image

Chicago 2009

Beijing 2003

La Cloche Rouge

Bon allez au boulot, à Paris comme à Pékin, au coup de cloche, ici comme là-bas… bon, enfin, presque….

Image

Construction du Grand Théâtre National de Chine. Beijing 2003